De nouveaux statuts Facebook pour structurer les informations

Facebook est actuellement en train de tester de nouvelles fonctions sur ses statuts. Il sera à priori possible de personnaliser au maximum les mises à jour que nous publions sur nos profils.

 

Comment ?

 

En utilisant des verbes d’actions pour structurer nos propos. Auparavant nous ne connaissions que le fameux « Like » qui permettait aux marques de connaître subtilement nos goûts.

Aujourd’hui Facebook va plus loin en leur offrant une visibilité poussée sur nos habitudes.

Lorsque nous partagerons un statut sur Facebook, il sera possible de sélectionner des activités telles que ce que nous lisons, regardons, ressentons, buvons, mangeons…

 

 

En fonction de votre activité, vous pourrez choisir votre verbe d’action ou d’émotion et ainsi indiquer à vos amis ce que vous vivez en temps réel.

Tous les verbes de type « regarder », « manger », « boire », « lire » permettront de structurer nos informations grâce à des statuts « préfabriqués ».

L’émotion quant à elle sera mise au centre de toutes les interactions grâce au verbe « ressentir » :

 

 

Selon TechCrunch, ces nouvelles fonctionnalités nous pousseront à partager plus de contenu sur le réseau social.

 

Les applications externes telles que Spotify ou Deezer génèrent déjà ce genre d’updates : « Untel is listening Adèle on Spotify » mais l’enjeu et la démarche sont différentes, dans la mesure ou la mise à jour se fait de manière automatique sans que vous choisissiez de le partager.

 

Ces statuts seront bien évidemment plus faciles à «lire » par les statisticiens qui revendent nos données aux annonceurs. La performance et le ciblage des annonces seront de ce fait beaucoup plus efficaces.

 

Les annonceurs pourraient même payer Facebook pour apparaître dans les activités suggérées automatiquement, ce qui représenterait une nouvelle façon pour eux de monnayer le réseau social.

 

Si les nouveaux statuts Facebook (actuellement en test chez quelques utilisateurs) fonctionnent et que les membres se prêtent au jeu, le réseau social au milliard d’utilisateurs aura une nouvelle fois trouvé l’équilibre parfait entre la mise en valeur et la commercialisation de nos émotions et activités. Clap clap clap !!